Comptes de Fées

Comptes de Fées

Un jour viendra

Coincé dans une tour pendant plusieur jours

C'est parfois ce qu'évoque l'amour

On oublie jamais le passé, délaissé, attristé au fil des années

 

A bout de force, la mort devient précoce

Plus rien ne survient, c'est bientot la fin

Mourir sa me fait rire ! Peur ? Pourquoi ?

Adieu malheur, vive le bonheur

 

Plus de pensées insensé, plus de douleur, plus de peur,

Voici la beauté inespéré de la mort

Comme la tout près d'un port avec son bateau sur l'eau

Près à nous enmener pour nous faire enfin rêver

Qui aurai pu imaginer ?

 

Il est bientot temps que le vent part avec mon âme

Loin des blâmes, loin des flammes inssurmontable

dans une douce ressource de paix et tranquilité pour l'éternité.

 

Octobre 2006

 

 



05/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres